mercredi 16 décembre 2015

Indian Creek



 Un gros coup de cœur il y a 2 ans… Nous devions y retourner…
Après plus d’1 mois dans des « national park » nous voici enfin en pleine liberté !!! Et ça fait du bien !!! Une des raisons pour lesquelles Indian Creek fait la différence =)
La grimpe y est toujours aussi belle et notre escalade de fissure bien meilleure qu’il y a 2 ans, ça fait plaisir =)
 Pour faire court, Indian Creek, c’est tout simplement beau et dément à grimper pour les amateurs de fissure !!! Les photos parlent d’elles-mêmes =) et les voies qui suivent du **** sur facture !!!

BATTLE OF THE BULGE

3 Strikes you’re out 5.11
Crack Attack 5.11-
Battle of the Bulge 5.11

Swedin Ringle 5.12-

SCARFACE

Torque Wrench 5.11
Not that Funny 5.12-


RESERVOIR
Pente 5.11-
Middle Crack 5.12-

Warm up Hand crack 5.10+



CAT WALL
 King Cat 5.11+
Jonny Cat 5.11+

SUPERCRACK
Gozilla 5.10+
Incredible Hand Crack 5.10+

BROKEN TOOTH

Polygrip 5.11+
Incisor 5.11-

Rock Lobster 5.11
Broken Tooth 5.12-

2nd MEAT WALL
Tube Steaks Tomorrow 5.10+
Family Home Nigh 5.12

OPTIMATOR WALL

Soul Fire 5.11-
Hay U Take 5.10+


WAY RAMBO
Blue Sun 5.10-
Slice and Dice 5.12
Way Rambo 5.12-
Et aussi une belle rencontre comme les voyages savent si bien les faire… : le Team Frontale : Luc, Rémi et d’Ju. Une belle équipe avec laquelle ce fut un plaisir de passer du temps =)

Enfin entre 2 secteurs de couennes, 2 tours pour mieux capter l’immensité des lieux :
La RECTORY par la « Fine Jade » (5.11-) **** avec le Team Frontale et un beau saut en Base Jump pour Luc, un régal pour les yeux…

Et le NORTH 6 SHOOTER PEAK qui nous narguait tous les jours au camping.
 Cette fois-ci avec nos amis de chez PETZL : Wawan, Fouche et Guigui, encore une belle journée de partage pour 3 longueurs de qualité à grimper et un superbe sommet.
 Et ce, par la voie de « Lighting Bolt Crack » (5.11-).

lundi 30 novembre 2015

Zion et sa magnifique "Moonlight Buttress"



Zion… Il y a 2 ans lorsque nous étions passés par ce bel endroit, je ne me sentais pas capable de grimper à Zion… Depuis j’ai posé quelques coinceurs et me suis familiarisée du mieux que j’ai pu avec l’escalade de fissure. Cette année un trip à Zion était juste incontournable !!!

Zion, c’’est encore un « National Park » mais beaucoup moins oppressant que le Yosemite, le camping est plus calme et finalement leur histoire de shuttle dans le canyon pour limiter les voitures est ma foi un excellent moyen de le rendre plus tranquille =)

Grimper ici c’est d’abord grimper dans un cadre exceptionnel, ces strates de rocher de couleurs différentes empilées les unes au-dessus des autres sont un vrai régal pour les yeux…

Quant à l’escalade, si tu vas dans les « classiques » tu ne seras pas déçu et l’escalade de fissures est juste parfaite. Par contre attention dès que tu sors un peu des sentiers battus, il se peut que le rocher soit très sableux donc glissant, parfois l’escalade y est expo et l’itinéraire pas toujours facile à trouver…
 

En ce qui nous concerne, pour une 1ère à Zion, nous avons fait nos classes et sommes allés dans des itinéraires souvent parcourus… Nous n’avons fait que du **** et toutes les voies que je vais citer dessous sont à faire =)

« The Headache »

« Smash Mouth »

« Shune’s Buttress »

Pour finir, la plus belle, celle qui nous motivait tant :

« Moonlight Buttress », un bijou de Dame Nature =) Exceptionnel !!! Cerise sur le gâteau, nous l’avons grimpé en libre, en réversible et toutes les longueurs ont été réalisé à vue =)


 La neige et le froid se sont installés brutalement sur Zion. Nous nous dirigeons tranquillement vers Indian Creek...

mercredi 4 novembre 2015

GOLDEN GATE 5.13a en libre sur El Cap =)


L’idée de départ : Gravir El Capitan en libre…
Pour ce faire, réaliser chacun une voie en leader fixe était une entreprise trop lourde pour 3 semaines de trip prévu sur place, c’est pourquoi, nous avons décidé de le réaliser en binôme telle une cordée !!! En libre, oui, mais en réversible : chaque longueur devra être enchaîné en tête par le leader… Chacun assume ses longueurs mais aussi sa part de boulot de hissage !! (1 longueur en tête = 1 sac jour + 2 sacs de hissage et un porta-ledge à tirer !!!) 
 La répartition des longueurs en fonction des envies de chacun s’est négocié lourdement ;-) Gé tenais absolument à « Hollow Flake », « Monster O.W » et à « Golden Desert » !!! Bon d’accord… Alors pour moi ce sera le laminoir de « The Ear », la « Down Climb », la « One Pitch Mouv » et « L’A5 traverse ».
 
L’autre envie sur ce 1er Big Wall à 2 était de prendre notre temps en paroi, ne pas être sans cesse en train de courir et de profiter pleinement de cette « aventure » verticale. Nous avons donc prévu 5 jours d’escalade et 1 journée de rab en cas de mauvais temps où d’essais dans le mur. D’où des sacs de hissage lourd mais un sentiment de sérénité renforcé vis-à-vis de notre ascension prochaine.
En effet 6 jours en paroi sous-entendu que nous sommes chargés comme des mules !!!

Les 2 sacs de hissage (alias « les patates » ou « les petites princesses du Big Wall » qui ne font aucun effort mais gravissent tranquillement de belles parois !!!) sont composés de 48L d’eau (qui se vident de jour en jour, heureusement !!), 6 jours de bouffe pour 2, un jet-boil (réchaud), 2 bols , 2 couverts, du gaz, des sacs de couchages, des carimats, le fly du porta-ledge, des vêtements chauds, les coinceurs inutiles de la journée, 1 paire de chaussons en rab chacun, du scotch « Mac Giver », du désinfectant (pour après les Off-Width ;-)…

Ensuite il faut rajouter à cela, le porta-ledge, les 2 cordes statiques qui hissent ses fameuses patates et une petite corde Dynema pour un sac-jour à hisser également !!!

Enfin nous, avec nos 2/3 jeux de coinceurs aux fesses et tout l’attirail pour les relais et hissages, notre chère corde dynamique et nos chaleureux petits casques !!!

Quel bordel !!! Ah oui, j’oubliais 3 petites bières bien scotchées pour les 32 ans de Gé qu’il fêtera en paroi à « Alcove » précisément =)


Golden Gate : 1200m (5.13a), 39 longueurs.
Gé et moi avons progressé en réversible, toutes les longueurs ont été enchaîné en libre par le leader et quasi toutes à vue. Gé n’est pas tombé alors que moi « maillon faible » déploiera quelques essais dans 2 longueurs : 4 dans la « Down Climb » et 1 dans la « One Mouv Pitch »…


J1, objectif : Le « Free Blast » soit les 8 premières longueurs dont des dalles de friction pas évidentes et le symbolique « 1/2$ » puis une longueur de down climb jusqu’à  « heart legde » où se trouvent nos 2 chères « patates » hissées 2 jours auparavant par des cordes fixes en place =)

Le crux de la journée revient à Gé avec la longueur expo d’ « Hollow Flake » juste avant d’arriver à notre 1er Camp pour la nuit…


J2, une cheminée expo (encore !!) pour Gé au réveil dur-dur…


 Le Laminoir de « The Ear » pour moi et l’exténuant « Monster Off Width » pour Gé en one-shot (monsieur n’a pas voulu profiter du relais intermédiaire…)!!


Pour moi, il s’agit de la longueur la plus dure de la voie !!! Ce soir, nous dormons à « Alcove » et buvons un verre à la santé de Gé pour fêter ses 32 ans =)


J3, c’est un peu « ma » journée, il faut que j’assure !!! La « Down Climb » ne se laissera pas faire et il me faudra 4 essais pour en venir à bout !!! Quelques longueurs plus tard me voilà dans la « One Mouv Pitch » qui ne passera pas à vue mais à l’essai suivant =)


J4, tempête du pacifique !!! Journée « off » sur le porta-ledge en pleine paroi !!! Croyant à une éclaircie nous avons voulu monter le Camp d’1 longueur, le tonnerre grondant, mon hissage de « patates » n’a jamais été aussi performant, quant au montage du porta-ledge, il fut sous la contrainte efficace et nous nous sommes jetés sous le « fly » au moment où une pluie de grêlons commençait à recouvrir le ledge !!! Ce qui nous contraindra à une nuit humide et froide… Pas toujours facile la vie en paroi ;-)
J5, une matinée tranquille à attendre que le soleil sèche la paroi et une partie de nos affaires… Puis un réveil musculaire efficace pour Gé avec le Off-Width et la Cheminée de « Chicken Wing » vraiment pas facile... 
Un beau corner pour moi en 7a et nous arrivons à « Tower to the people » notre prochain Camp « confort » pour la nuit.

Mais avant cela, Gé envoi à vue et avec une facilité déconcertante « Golden Desert » 5.13a et moi je surenchéris en réalisant la suivante « L’A5 traverse » également à vue mais avec un beau combat !!!


J6, pour finir chacun de nous s’offre une partie du beau mais effrayant « Razor Blade » =)

Nous voici au sommet =) Ça y est El Cap est dans la poche, un beau mythe à ramener à la maison !!! Maintenant place à l’exténuante descente !!! 1000 m avec des « patates » de plus de 30kg sur le dos… Mes jambes s’en souviendront plusieurs jours !!!